Pointe folle ou pointe sage?

Dans cet article je vous parlait de pointe folle. La pointe folle permet d’intégrer la couture, la broderie, le crochet, bref la seule limite est l’habilité et la patience de l’exécutant.  Et bien voici une autre exemple de récupération de tissu qui est beaucoup moins exubérant et accessible à n’importe qui avec une machine à coudre qui désire récupérer des tissus. En principe on appelle cette technique courtepointe ou patchwork, je vais l’appeler pointe sage.

Dans ce cas ci j’avais un vieux veston pour homme en lainage.  Un tissu de bel qualité que je voulais utiliser.  D’un autre coté mon conjoint voulait un coussin pour éviter les douleurs lombaires lors des longs trajets en voiture.  Le gris du tissu s’harmonisait parfaitement avec l’intérieur de ma voiture et pas question de mettre un coussin ‘girly’ dans mon auto! Plutôt que de prendre de la bourre de polyester, j’ai utilisé de vieux t-shirts en jersey de coton.  C’est plus lourd et compact, mais on récupère plus de tissu et j’aime bien ce type de coussin bien pesant.

 

En taillant des carrés dans un tissu unique le patchwork donne un motif beaucoup plus sobre.  On peut aussi combiner différents tissus comme dans l’exemple ci-dessous.

IMG_1437

Dans ce dernier cas, il s’agit d’une housse que je peux retirer et nettoyer.  Le coussin à l’intérieur est fabriqué avec un restant de coton blanc rembourré lui aussi de restant de tissu (retailles ou vêtements trop usés pour les donations).

Il y a donc beaucoup de possibilités de récupération dans un coussin! Pensez-y avant d’aller acheter du tout fait.

Cosplay!

Cet automne on m’a contacté pour un costume de Belle.  C’était un échange de service avec mon amie Lise qui fait de la photo (les superbes photos de moi sur le site c’est elle) elle voulait offrir un costume pour l’Halloween ainsi que des événements de Cosplay à sa petite fille.

J’ai reçu dernièrement les photos, le résultat me ravie. Elle ressemble vraiment à Belle

Un rêve qui se réalise avec le Choeur Vives Voix.

Il y a toujours des métiers qu’on considèrent comme un rêve qu’on n’a pas pu réalisé. On voit un reportage à la télé et on envie la personne qui le pratique.  Pour moi, j’ai souvent ce sentiment pour les archéologues, les restaurateurs d’oeuvre d’art et les costumiers au théâtre et au cinéma. Et bien il ne faut jamais laissé tombé ses rêves car j’ai réalisé l’un de ces rêves cette année.

En effet à l’automne j’ai commencé à m’impliquer dans le Chœur Vive Voix. Une troupe de théâtre musical qui monte cette année un spectacle basé sur l’univers de Jules Verne.  J’ai commencé comme choriste mais bien vite c’est l’univers du costume auquel j’ai décidé de consacrer mon temps.

CVV-2017-2018-Affiche-Banderole-Facebook-v7

Sous la houlette de Ghyslaine Fortin, également propriétaire de Broderies mil et 1 fil, je rejoint une fois semaine quelques couturières pour concevoir et fabriquer les costumes de la troupe.

C’est pas mal de travail.  La troupe comporte une quarantaine de chanteurs et c’est autant de costumes à travailler.  En plus nous avons eu une demande de fabriquer plusieurs pièces noires…mais je ne vous en révèle pas plus!

Je vous invite fortement à venir assister au spectacle, les billets sont présentement en pré-vente.

Bien sur je vais mettre prochainement des photos des costumes à venir!